Nouvelles


L’ancien hôpital chinois de Villeray à vendre

Nancy Gemme - mercredi, décembre 03, 2014

Montréal, le 2 décembre 2014 - Le 3 décembre 2014, un groupe formé de sept (7) acteurs provenant d’organismes communautaires et du développement local prendront la parole devant l’ancien Hôpital chinois, situé au 7500 Saint-Denis, afin de présenter un projet de quartier qui aura pour but de requalifier le bâtiment laissé à l’abandon depuis 1999. Le regroupement d’organismes, qui comprend l’Association des Locataires de Villeray (ALV), le Conseil Communautaire Solidarités Villeray (CCSV), Espace-Famille Villeray, le Conseil de Développement Culturel de Villeray (CDCV), l’Association des Commerçants et des Travailleurs Autonomes de Villeray (ACTAV), la firme d’architecture sociale Rayside Labossière et la Corporation de Développement Économique Communautaire (CDEC) Centre-Nord, est fier de déposer le projet « Les quatre coins », un projet qui répond aux besoins de la communauté villeroise en matière de logements sociocommunautaires, d’espaces culturels, de services pour les familles, d’espaces commerciaux et de bureaux.

  

Le projet fait suite au dépôt, le 31 octobre dernier, d’une offre publique de proposition d’achat par la Corporation de l’hôpital chinois. Les organismes du quartier, qui avaient travaillé sur des hypothèses de projets en 2010, après l’échec du projet de centre d’hébergement pour Inuit de la Régie régionale de santé et services sociaux du Nunavik, sont heureux de finalement connaître les intentions de la corporation dans ce dossier. Toutefois, le temps alloué dans l’appel d’offres d’achat constitue un obstacle majeur dans la réalisation d’un tel projet concerté. En effet, le montage financier d’un projet de quartier mené par plusieurs organismes prend beaucoup plus de temps à ficeler qu’un projet traditionnel résidentiel. C’est pourquoi le regroupement porteur du projet de quartier demande à la Corporation de l’hôpital chinois de suspendre l’appel d’offres d’achat qui expire le 15 janvier prochain à 14 heures. Le regroupement juge qu’un projet  de quartier, qui vise directement les besoins communautaires, sociaux, économiques et culturels locaux, serait beaucoup plus acceptable qu’un projet de type condominium.   


Les besoins locaux sont forts nombreux et diversifiés, et c’est pourquoi le regroupement rassemble des organismes des milieux communautaires, culturels et économiques qui représentent les 4 coins du projet : le coin culturel, le coin famille, le coin développement économique et le coin logement sociocommunautaire. Comme le dit Mme Véronique Houle, organisatrice communautaire au sein de l’Association des locataires de Villeray : « L’ALV joint sa voix au groupe afin de souligner l’importance d’un projet de quartier porté par les organismes locaux et qui répond à leurs besoins en matière de logement sociocommunautaires ». Si les besoins en matière de logement sont criants pour la population de Villeray, ils ne sont pas moins nombreux en ce qui représente les besoins économiques en bureau et espaces commerciaux. Comme le dit Denis Sirois, directeur de la CDEC Centre-Nord, « les besoins en espace de bureaux et commerciaux sont très grands et importants pour les travailleurs désireux de se lancer en affaire, surtout depuis que certains rez-de-chaussée commerciaux ont été perdus dans le quartier suite à des reconversions en condominiums. Ces locaux seront idéaux pour y installer des entreprises d’économie sociale en démarrage ». On retrouve le même son de cloche du côté de la culture : des compagnies de théâtre installées au Centre JeanMarie Gauvreau (911 Jean-Talon Est) perdront leur salle de répétition (L’intro) et leurs espaces d’entreposage dans la foulée des travaux visant la construction de la maison de la Culture Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Finalement, le nombre croissant de familles dans le quartier oblige Espace-Famille Villeray, le seul organisme à offrir des services pour les familles ayant des enfants de 0 à 5 ans,  à chercher de nouveaux espaces pour combler les besoins criants sur le territoire. L’organisme se réjouit qu’un coin famille puisse sous peu répondre à la demande grandissante.

 

Le regroupement d’organismes est heureux de pouvoir compter sur l’appui de la conseillère de district de Villeray, Mme Elsie Lefebvre qui s’est montrée très enthousiaste de voir un tel projet voir le jour. Elle se dite prête à appuyer le groupe dans sa demande afin de mettre fin à l’appel d’offre pour qu’il puisse avoir le temps de procéder au montage financier permettant sa réalisation.   

Commentaires

Article sans commentaire.
Écrire un commentaire




Captcha Image


Accès Membre